Rechercher
  • Eva & Gildas

Les Bonnes combinaisons alimentaires

Dans une approche holistique de la santé, la nourriture est notre première médecine, comme l'est le fait de jeûner ou réduire sa prise alimentaire.

La tableau ci-bas illustre les aliments qui se combinent bien entre eux., ce qui veut dire que les aliments sont mangés selon des combinaisons favorisant l'assimilation optimale dans le tube digestif, l'estomac à travers les secrétions, la muqueuse, les enzymes,, l'intestin, etc... se traduisant en digestion et absorption, donc énergie et immunité, puisque le tube digestif est connecté au système nerveux central.

Aussi, nous savons aujourd'hui qu'il y a plus de neurones dans l'intestin que dans le coeur ainsi que le cerveau. D'où l'importance de bien choisir ce qu'on rentre comme "information".

Comment savoir si on digère bien ? Les ballonnement après le repas, les remontés gastriques, etc. sont souvent causés par des mauvaises combinaisons alimentaires. Nous apprendrons à manger par ordre d'assimilation.

En principe les fruits se mangent seuls et en dehors des repas. Par exemple, on recommande de manger les melons qu'entre eux et minimum une heure avant un repas.

Comment adapter ce que l'on mange à son système digestif ? Savoir combiner entre eux les fruits, les légumes, les protéines végétales et animales et les féculents est à notre portée en suivant quelques notions de base.


Les flèches vertes sont des combinaisons très recommandées, principalement les légumes verts et protéines ou légumes verts et féculents.. Les flèches jaunes indiquent un mélange qui va surcharger au lieu d'apporter à votre système digestif les vertus de l'aliment; par exemple les fruits doux avec les fruits acides,. Les flèches rouges indiquent les combinaisons à la source de toxicité par exemple protéines et féculents avec fruits après le repas.

Cette charte démontre par exemple que les fruits se mangent isolés des repas, ou au début du repas et non en fin, car ils sont digérés plus vites que les autres aliments. Plus les fruits sont acides plus ils sont rapides à digérer, plus ils sont doux plus ils sont lents à digérer. Les melons se mangent seuls, par exemple. Si on mange du melon avec du jambon, les enzymes pour digérer les protéines vont supplanter les enzymes qui digèrent le fruit et il y aura ralentissement et toxicité interne. Les boissons sucrées, à base de fruits ou les sodas empêchent une bonne assimilation de notre repas. Le vin est une exception dû à ses tanins, bien qu'un bon vin est comme un bon aliment, et donc à consommer avec des aliments qui feront ressortir toute sa saveur. Ces aliments qu'on ingère quotidiennement peuvent s'harmoniser entre eux ou nous nuire.


Un autre mythe; le steak et frites, qui est une combinaison bien courante mais peu digeste, puisque les pommes de terres prennent en moyenne deux à quatre heures à digérer alors qu'une viande peut prendre 12 à 16 heures à digérer.

Manger des aliments dans un certain ordre permet de respecter le bon fonctionnement des enzymes digestives qui différent selon si l'aliment est acide, doux, cru, cuit, amère, etc ...

et aussi trouver le sentiment de satiété.


Amusez-vous à regarder et même afficher cette bonne combinaison des aliments selon les flèches vertes, et jaunes en essayant d'éviter les combinaisons des flèches rouges. Observez votre ressenti au bout de deux ou trois semaines de nouvelles habitudes alimentaires ! Je vous souhaite des repas colorés pour ravir les yeux, festifs et savoureux, car l'aliment est avant tout notre première médecine.

Namasté

7 vues

YOGA4LIFE
Eva : 06 16 23 30 80
Gildas : 06 67 69 31 89

7 avenue Philippe Auguste 75011 Paris

  • Facebook